ENSCI–Les Ateliers

ÉDITO #51 Excellente nouvelle : l'ENSCI se maintient au 1er rang des écoles françaises au classement mondial des meilleures écoles d'art et de design en 2019, le QS world Rankings. Elle se situe au 24e rang mondial - remontant ainsi de 25 places par rapport à 2018 - et au 9e rang européen. Une reconnaissance bien méritée ! Et nos deux expositions en cours - l'une à Milan à l'Institut français et l'autre à Paris, dans une des Folies du Parc de la Villette au Festival 100% - en témoignent. Elles expriment le travail de qualité accompli par les élèves et les diplômés. L'ENSCI est également partenaire de l'exposition La Fabrique du vivant, qui se tient au Centre Pompidou jusqu'au 15 avril.

MATTER MATTERS, MATIERE(S) À PENSER/PANSER

Dans le cadre de l'événement Nouvelles Natures - Trois écoles françaises d'art et de design, à l'Institut français de Milan, et en parallèle de l'ouverture de Broken Nature à la Triennale, l'ENSCI présente Matter Matters, Matières à penser/panser vers un design de l’écologie matérielle - de la matière au matériau.
Du 1er mars au 14 avril 2019, Institut français de Milan.

À travers une sélection de projets des élèves designers, les démarches de recherche présentées par "Matter Matters" tentent de donner forme à des stratégies de design orientées vers la valorisation de matières naturelles et écologiquement nobles, trop souvent négligées, gaspillées ou inexploitées et apparentées au statut de déchet.

Le lait en excès, le sel, le calcaire, les coquilles d’œuf et d’huître, les carapaces, les peaux de poissons, algues invasives et micro-algues, la terre crue des grandes excavations, l’herbe du milieu urbain : tous ces éléments s’incarnent sous forme d’artefacts biodégradables, de procédés éco-responsables, de matières économiques et se transforment en nouvelles ressources capables de remplacer des substances polluantes, énergivores et issues de la pétrochimie.

La vision portée par l’ENSCI-Les Ateliers envisage l’environnement non pas comme une niche uniquement écologique composée par la nature, mais comme un ensemble d’éléments à la fois naturels, culturels et techniques dont les artefacts du design font partie.(...)
Extrait du texte d'Elena Tosi Brandi, commissaire de l'exposition

©Leo Sexer
Exposition Matter Matters, à l'Institut français, au sein de Nouvelles Natures

Scénographie Matter Matters: Leo Sexer, Xavier Montoy, Annelise Légaré et Elena Tosi Brandi


L’ENSCI-LES ATELIERS 1ÈRE ÉCOLE FRANÇAISE - CATÉGORIE «ART ET DE DESIGN» - AU QS WORLD RANKINGS 2019

L’ENSCI arrive au 1er rang des établissements français de formation - catégorie «Art et Design» - au classement annuel mondial QS World University Rankings by subject 2019.

L’école se situe à la 24e place des 800 meilleures écoles et universités du monde et remonte ainsi de 25 places depuis l’année dernière.
Le QS World University Rankings est l’un des trois classements les plus réputés avec ceux du Times et de Shanghai. Les critères de sélection incluent la réputation académique, celle faite auprès des professionnels, le rapport numérique entre enseignants et étudiants, les travaux de recherche...


À l'invitation #17 présente "sous la belle étoile des Trois Ourses", le 27 mars à 18h30, à l'ENSCI.

L’association "Les Trois Ourses" est invitée par le Centre de Documentation de l’ENSCI. Artistes et adhérents de l’association proposeront des lectures d’une sélection de livres de la collection. Avec notamment les auteures Ianna Andréadis et Coline Irwin.

L'association, créée en 1988, a pour objet principal l'éducation artistique des enfants en mettant le livre au centre de ses activités. Depuis son origine, Les Trois Ourses a diffusé, et fait connaître en France, les livres de Munari, le travail de Marion Bataille, Fanette Mellier, Katzumi Komagata, Paul Cox...

À cette occasion, des livres seront mis en vente à un prix très abordable.

lestroisourses.com

L'ENSCI dans la Folie n°6 c'est Diplorama #4 dans la Folie des Fêtes au Parc de la Villette

L'ENSCI participe à 100% L'Expo, Sorties d'écoles. Le festival, dont c'est la 4e édition, donne carte blanche à six écoles de création françaises*. À cette occasion, l'exposition Diplorama #4, conçue par les diplômés de l'ENSCI, investit la totalité de la Folie des Fêtes, la n°6. Du 20 au 31 mars 2019, à la Grande Halle et dans les Folies de la Villette.

"De quoi demain sera-t-il fait ?

Si ce questionnement, teinté d’une légère angoisse, est légitime au regard des conditions et des formes d’évolutions de nos sociétés et de nos environnements, ne faut-il pas renverser la formule et se placer dans une position plus proactive en s’interrogeant sur : comment faire demain ?

Les projets de diplômes en création industrielle et design textile, que nous présentons dans le cadre du festival 100%, transforment ce questionnement en postulat. Si le design est parfois considéré comme destiné à conférer de la beauté aux choses, par cette exposition nous souhaitons vous montrer qu’il s’agit en fait de donner forme à des questionnements, des concepts, des convictions. Rendre tangible et permettre l’appropriation par d’autres. Le travail du designer est un travail de passeur. 

Sur les rayonnages de notre entrepôt éphémère installé à La Villette, vous trouverez à portée de main un large éventail de possibles sous formes d’objets, de services, d’applications numériques, d’outils, de dispositifs pédagogiques, de matières…

Des propositions pour une consommation durable côtoient des projets qui questionnent l’industrie et les outils de conception. Une approche frugale se développe à l’échelle de l’objet comme de la planète. La géographie est observée tout comme nos intérieurs et certains projets se saisissent de leurs infimes modulations. Les archétypes sont déconstruits pour incarner de nouveaux paradigmes ou encore l’engagement social et sociétal côtoie des approches sensibles au cœur de la matière.

À la fois inscrits dans la réalité et mus par la volonté d’agir, ces projets vous présentent les différentes facettes que pourrait présenter le monde de demain. "  

Gilles Belley, commissaire de l'exposition,
responsable des diplômes en Création Industrielle à l’ENSCI-Les Ateliers

*La Fémis, l’ENSA Paris-Cergy, l’ENSAD, l’ENSBA, l’ENSCI-Les Ateliers et l’ENS d’architecture Paris-Malaquais.

Plasticmix, Salassa Mitsui
©Véronique Huyghe

Scénographie et conception graphique de l'exposition : Roxane Philippon et Aurélia Zarotti

Soutenance des diplômes de créateur industriel - Du 18 au 29 mars 2019

Les 11 diplômes soutenus sont ouverts à tous les publics.

Lundi 18 mars
10h00 :  FRANÇOIS PRÉVOST
Mémoire : Évolution au fil de l’eau
directeur : Bruno Tainturier
Projet : Exoseat
directeur : François Azambourg

15h00 :  TEDDY SANCHES
Soutenance au Studio 13/16, Centre Pompidou
Mémoire : Body & Clothes, le fan de mode à l’ere des réseaux sociaux
directrice : Marlène Van De Casteele
Projet : Envahisseurs
directeurs : Laure Fernandez /Éloi Lemetayer

Mardi 19 mars
14h30 : ALEXIS REYMOND 
Mémoire : Dawaï !
directrice : Salomé Rigal
Projet : À présent, nous sommes demain
directeur : Guillaume Reiner

Jeudi 21 mars
14h30 :  AURÉLIEN ALTIUS
Mémoire : Le Galaxie Dream Show
directeur : Mathias Kusnierz
Projet : Space TV
directeur : Patrick de Glo de Besses

Vendredi 22 mars
9h45 : SUSEL ALEMAN
Mémoire : Regard sur l’esthétique Cubaine
directrice : Marie-Claire Sellier
Projet : TOC TOC TOC !
directrice : Sophie Larger

14h30 : FÉLIX MARYE
Mémoire : Souvenirs de Stations-Service
directrice : Marie-Claire Sellier
Projet : A.I.R.E
directeur : Simon d’Hénin

Lundi 25 mars
9h30 :  LOUISE RAGUET
Mémoire : Les Eaux Noires
directeur : Tony Côme
Projet : Marcelle du champ
directeur : Simon d’Hénin

14h30 : TOM FORMONT
Mémoire : Yes Future
directeur : Loup Cellard
Projet : Reality Check
directeur : David Benqué

Jeudi 28 mars
9h30 : CÉLESTE DERYCKE
Mémoire : Et sur cette très belle frappe, le ballon n’a pas bougé : notes sur les geste sportifs
directeur : Pierre Bourdareau
Projet : Giboulées
directeur : Goliath Dyèvre

18h00 : ROMAN WEIL
Mémoire : T.N.T : Tech Neuro Topia
directrice : Camille Bosqué
Projet : A.P.M : Ambient Party Machines
directeur : Laurent Massaloux

Vendredi 29 mars
9h30 : MAËLANN VACHER
Mémoire : Guide de survie pour parisiens en manque de nature
directrice : Catherine Clarisse
Projet : Séquence lumineuse
directeur : Grégory Lacoua

Nouvelle séance de Design en sÉminaire intitulée "Objet - territoire - récit". le 1er avril 2019, 14h à l'ensci

Cette séance, coordonnée et animée par Aurélien Fouillet, explore les grammaires de l’objet élaborées et expérimentées dans des projets de recherche et des objets hybrides développés par Soc et les éditions Volumique.

L'après-midi se partagera en trois temps :

-Objet - territoire - récit
Présentation du projet de recherche initié avec Axelle Grégoire (architecte plasticienne) qui a pour vocation d’explorer la grammaire narrative des objets-territoires (Luopan, boîte à secret, itinéraires lumineux, etc.). S’inspirant des travaux de Wittgenstein, il s’agit de cartographier et cataloguer les procédés d’évocations qu’utilisent les objets pour se constituer en jeux de langage.
Présentation par Aurélien Fouillet, philosophe et sociologue de l'imaginaire ;

-La société des objets cartographiques
SOC, ou Société des objets cartographiques, est une plateforme de recherche et de production, créatrice d’outils cartographiques.
SOC produit des Objet-frontières. Un Objet-Frontière traverse les disciplines et les statuts de production. Un objet-frontière est un artefact permettant de collecter les connaissances et de décrire la richesse des mondes, humains et non-humains, sans effacer la diversité des points de vue. Terme issu de la théorie de l’acteur réseau, il est le support de traductions hétérogènes, un dispositif d’intégration de savoirs divers experts et non experts : il est donc caractérisé par une flexibilité interprétative qui permet de nous confronter à nos matériaux de terrain.
Présentation par Soheil Hajmirbaba, architecte et créative connecteur ;

-À la recherche de "l'objet parfait"
Depuis quelque temps, nous pouvons voir un mouvement dans lequel l’innovation de rupture laisse sa place à l’efficacité du Low-tech. Mouvement dans lequel la numérisation reprend chair, corps et âme ? Les travaux d’Étienne Mineur et des éditions Volumiques sont emblématiques de ce processus et de ses enjeux.
Créé il y a presque dix ans, ce studio d’invention, de conception et de développement s’est construit sur une idée qui pourrait paraître étrange : faire des jeux vidéo en papier ! Après avoir travaillé avec des outils numériques dès leur apparition, avec le minitel, les CD-ROM, les interfaces de téléphones Nokia, les initoiateurs du studio ont eu envie de revenir à la conception d'objets et de supports physiques. Il s’agissait alors d’inclure dans le papier ce qu’ils avaient appris dans les jeux vidéo. 
Présentation et expérimentations par Etienne Mineur, designer, éditeur.

Plus d'infos ici

Inscriptions : documentation@ensci.com

Design en séminaire est un programme annuel de rencontres entre chercheurs, professionnels, enseignants et étudiants, un espace d’échange et de réflexion sur les enjeux de la recherche  par le design, programme initié par la recherche et le centre de documentation. 

48 Rue Saint-Sabin 75011 PARIS / T:0149231212 /WWW.ENSCI.COM